jeudi 18 janvier 2018

Comment développer Haiti efficacement en peu de temps ?

Les jeunes envahis par le désespoir considèrent qu’Haïti est un pays condamné, un pays dont on doit fuir à tout prix. C’est une option. Mais le développement d’un pays n’est pas assuré avec cette hémorragie sociale, mais dépend des choix économiques que font les citoyens et leur gouvernement.

Selon les Nations Unies, pour développer un pays, il y a trois choix possibles d’orientations économiques : l’économie de marché, l’économie planifiée, ou le développement durable.

D’abord, il faudrait augmenter la production de biens et de services compétitifs, et leur mise en valeur sur le marché international basé sur les théories d’Adam Smith et des néoclassiques, ce modèle interdit l’intervention de l’Etat, car le marché se régule de lui-même. Donc, il ne faudrait pas compter sur les autorités publiques que pour la sécurité des biens et des vies.

Dans la logique de l’économie planifiée, l’Etat est le seul propriétaire des terres. Il ordonne la production et la redistribution équitable des richesses entre les citoyens est aussi importante. La concurrence est réduite et tous les travailleurs ont le même salaire. Selon des études, cette poursuite de l’égalité tue la liberté des travailleurs de travailler davantage pour augmenter leurs revenus.

Quant au développement durable, il faut respecter l’environnement tout en produisant. Il cherche à répondre aux besoins des générations actuelles sans compromettre celles de demain. Et le meilleur moyen de le faire, c’est de passer par la sanction des agents économiques polluants, et l’essor des énergies propres.

Pour vous développer et développer votre pays, il faut faire un choix économique. Quel est le vôtre ?


Josué Pierre-Paul, Tel.: (509) 33 90 9024