Juillet-Octobre 2015, un trimestre satisfaisant

Le premier juillet 2015 a marqué le début de la première année sociale du Katapausis, lancé en avril 2015. Le premier octobre a marqué le premier trimestre de cette année sociale.

Une délégation du Katapausis, conduite par son président, s’est rendue à Jacmel pour faire l’évaluation du premier trimestre de son année sociale. Elle a passé en revue les multiples objectifs qui ont été élaborés pour les premiers trois mois formel de ce programme.

Le Président Josué Pierre-Paul se dit satisfait du progrès que connait son programme depuis le premier juillet dernier. « En des temps aussi difficiles, nous avons pu atteindre des objectifs à un niveau que nous n’avons pas espéré », affirme-t-il en marge de la réunion d’évaluation. Il estime que ces progrès sont dus aux multiples résolutions prises pour assainir et renforcer le Programme. Il félicite aussi tous ceux qui ont participé à ce progrès.

Des centaines de jeunes formés dans plusieurs départements (Ouest, Centre, Sud-est en particulier), de nouvelles adhésions, un Conseil mis sur pied conformément aux statuts élaborés et votés en juin 2015, les démarches pour la mise en opération de l’école professionnelle, une émission lancée sur les ondes jacméliennes (tandis que le Katapausis siège à Pétion-ville) sont des activités parmi tant d’autres qui ont été réalisés.

Son assistante Ovelia P. Labbé se dit confiante que le Katapausis pourra faire mieux pendant le deuxième trimestre, d’octobre 2015 à janvier 2016. Le lancement du Centre Haïtiano-Américain de Commerce et de Communication (CHAACC) avec le cours de Gestion de projet sera un autre atout pour le Programme. Elle se dit fière de faire partie d’une équipe aussi dynamique et promet de continuer à travailler avec intelligence pour la réussite du Katapausis.

Depuis son lancement, le Katapausis fait parler de lui. Les premiers mois suivant son lancement ont été controversés avec des obstacles importants. Mais le Président du Katapausis s’est redoublé de force, et voici, le Programme prend un nouvel essor.