lundi 2 janvier 2017

12 janvier 2017 - Le Katapausis appelle à la solidarité pour construire plus solidement en Haiti

Propos du Président du Katapausis, M. Josué Pierre-Paul, à l'occasion du 7eme anniversaire du goudougoudou. 

12 janvier 2010-12 janvier 2017. Cela fait déjà 7 ans depuis que la nature nous a rappelé que nous devrions nous prendre au sérieux dans la construction de nos logements et de notre personnalité. Nous nous rappelons encore comment un séisme dévastateur a emporté nos parents, nos amis, nos frères et sœurs, et ce que nous avions comme bien. Nous ne pourrons pas oublier cette tragédie qui a laissé sa marque dans chacune de nos familles.

En commémorant cette date sinistre, il convient de nous rappeler, non seulement la fragilité de la vie humaine, mais aussi de nos constructions. A cause de nos situations sociales et économiques lamentables, nos concitoyens sont contraints de construire arbitrairement, au mépris de toutes les règles en la matière. Et malheureusement, on dirait que l’Etat n’est pas en mesure de s’occuper de chacun de ses citoyens comme stipulé dans la Constitution.

Nous n’avons pas à lutter contre la nature. Nous avons à lutter, de préférence, contre notre négligence. Nous n’avons pas à essayer de fuir la nature. Mais nous devons développer une culture de solidarité constante et de respect des normes pour sauver notre vie. Car, il nous est important d’apprendre à vivre ensemble, à lutter contre le mal qu’il provienne de la nature, des animaux et des humains inhumains. Nous ne pouvons pas voir le mal sans le dénoncer dans la paix et dans le respect.

C’est la raison pour laquelle nous ne cesserons pas de demander aux autorités compétentes de prendre leurs responsabilités afin que notre population puisse jouir d’une vie meilleure. C’est aussi la raison pour laquelle nous ne pouvons pas cesser de travailler pour offrir à nos frères et sœurs des opportunités sociales et économiques sur le territoire d’Haïti. Car, nous sommes persuadés que les opportunités sociales et économiques constituent la voie la plus pragmatique pour atteindre le développement réel.

Des experts nous avertissent depuis des années que le pays peut encore être frappé par un autre séisme. En dépit de l’avancement de la science et de la technologie, les phénomènes naturels restent indomptables. Tout ce que nous pouvons faire c’est de nous préparer ensemble pour survivre ensemble ; au-delà de cette solidarité, nous ne serons pas en mesure de réussir, de grandir ensemble.

Nous demanderions aux membres du Conseil du Katapausis, aux directeurs départementaux, aux directeurs communaux, aux étudiants de notre Centre de Formation, à tous nos amis et alliés, de faire de ce jour le lancement d’une nouvelle attitude vis-à-vis notre responsabilité envers nous-mêmes et envers notre communauté.