Une revision statutaire pour rendre les membres plus forts et ouvrir la voie à l'international

L’Assemblée générale spéciale du Group Katapausis, tenue le dimanche 19 mars dernier en session extraordinaire, a exigé une révision statutaire au sein de l’Organisation afin de le rendre plus efficace.

En prélude au deuxième anniversaire de fondation de l’Organisation en avril prochain, le Président du Groupe, Josué Pierre-Paul, a convoqué l’Assemblée générale pour une première évaluation d’avril 2016 à avril 2017. Cette Assemblée, réunissant les membres à jour de leur cotisation annuelle, se dit remarquer certaine tolérance à l’égard des membres passifs qui ne manifestent aucune volonté réelle pour l’avancement de l’Organisation.

Par exemple, pour faire partie du conseil d’administration, il ne suffira pas d’avoir l’âge, le certificat de bonne vie et mœurs, le niveau d’étude. Il sera exigé de payer sa cotisation annuelle, au plus tard le 15 avril prochain.

La révision statutaire ouvrirait aussi la voie aux étrangers désireux de devenir membre du Katapausis. Beaucoup d’étrangers nourrissent le désir de marcher avec le Katapausis, mais nos statuts actuels les bloquent d’une certaine manière. Afin de faciliter leur participation même s’ils ne sont pas tous dans le pays, l’Assemblée a exigé que des ouvertures leur soient faites à divers niveaux. Cette décision contribuera aux efforts consentis depuis des mois à faire venir des professeurs étrangers pour notre Centre de Formation.

Josué Pierre-Paul affirme que c’est une bonne décision pour faire avancer le Groupe et qu’il n’est pas en mesure de différer les recommandations justes et logiques de ceux qui ont contribué considérablement au progrès que fait le Groupe depuis 2015.