mardi 17 avril 2018

"Trop d'arnaques dans le domaine de la formation en Haïti", se plaint Josué Pierre-Paul

La Fondation Katapausis déplore que beaucoup d'arnaqueurs se soient faits passer pour des experts, offrant des avantages dont ils ne disposent pas et semant le doute dans le coeur de ceux qui voudraient avancer.

"Nous sommes tombés sur une affiche d'une formation. Les organisateurs, pour inciter les jeunes à participer, font croire aux intéressés qu'ils pourront voyager à la suite de la formation. La formation terminée, aucune démarche n'a été entreprise pour ce voyage. Aucun participant n'a plus jamais entendu parler de cette opportunité de voyage", se plaignent des étudiants. 

"Nous avons rencontré un homme qui se faisait passer le roi des experts. Nous l'avons cru. C'est pendant la formation que nous nous sommes rendus compte que c'était un escroc : En tant qu'expert, son langage se laissait trop à désirer. Il articule très mal. Et après la formation, il ne connaissait même pas les entreprises qui récrutaient ", ont témoigné des jeunes gens. 

La Fondation Katapausis déplore cette situation, et profite de cette occasion pour rappeler aux jeunes de prendre toutes les précautions pour ne pas se laisser berner par les arnaqueurs dans le domaine de la formation. En ce sens, il faut nécessairement se fier aux personnes fiables. Confiez-vous à la Fondation Katapausis, laquelle se soucie de vous et de votre avenir pendant et après la formation. 

Actuellement, tous les jeunes formés régulièrement par la Fondation Katapausis ont un travail et ont un revenu. La grande majorité a un emploi selon les règles et les autres ont bénéficié des opporunités qui leur ont permis de mettre en valeur les notions apprises ou de développer de super projets. Nous le faisons depuis 2015.

Nous ne ferons jamais partie de ces groupes. Nous resterons toujours au côté des jeunes en leur offrant une formation de qualité et en s'investissant pour une société où les jeunes seront en mesure de se prendre en charge.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire