lundi 5 novembre 2018

Les fausses doctrines entrainent l'esclavage

L'un des signes majeurs prouvant qu'un chrétien tapauge dans les fausses doctrines, c'est le développement de la mentalité de l'esclave dans ses rapports avec les humains. 

Un esclave, c'est quelqu'un qui a perdu sa dignité et sa liberté. Il dépend d'un maitre humain qui, en dehors de toute logique, lui fait fait faire tout ce qu'il désire, qui le conduit où il veut sans aucune explication raisonnable. L'état de l'esclavage met l'esclave dans une situation où, comme un zombi, doit travailler pour enrichir le maitre. 

Dans maintes églises, nous voyons la même réalité : La grande majorité de chrétiens affichent des comportements de servitude, non de service, et une mentalité d'esclave. Jésus n'est pas leur maitre. Leur maitre, c'est le pasteur, le prophète, l'apôtre, l'ancien ou l'enseignant. Tout ce que dit le leader mérite un Amen même si ce qu'il raconte est différent de ce que Dieu dit. Tandis que le fidèle gémit dans sa pauvreté apparemment sempiternelle, il fait tout pour permettre au leader religieux de trouver de l'argent sous le label d'église. 

Pourtant, la Bible dit clairement que Dieu ne nous a pas appelés à l'esclavage. L'apôtre Paul indique que le chrétien ne doit pas afficher des comportements d'esclave dans ses relations sociales. (1 Corinthiens 7.23; Galates 5.1). Jésus avait déjà révélé que les chrétiens qui ont de tels comportements sont ceux qui ne connaissent pas la vérité de Dieu. (Jean 8.32). Donc, ce sont des individus perdus dans les fausses doctrines. 

Si un homme ou une femme veut être esclave, qu'il soit esclave de Christ, pas des hommes. Christ est le chef de l'Eglise. Les pasteurs, prophètes, évêques, apôtres, etc. ne sont pas établis pour diriger les assemblées, mais pour en faire l'administration selon la parole de Dieu, non selon leurs conceptions. (Ephésiens 4.12). 

Ce n'est pas sans raison que le Programme chrétien de la Fondation Katapausis s'investit à encourager les gens à lire la Bible entièrement, à éviter les fausses doctrines, et à s'attacher entièrement à Jésus, et à Jésus seul. 


Josué Pierre-Paul
Président et directeur de la communication