dimanche 26 août 2018

Prés de 44 000 jeunes ont été formés dans 12 communes du pays de 2015 à 2018

Selon une évaluation des opérations de la Fondation Katapausis pendant les trois premières années de la fondation, plus de 43 900 jeunes ont été directement touchés par son programme de formation dans 12 communes du pays.

Pétion-Ville, Kenscoff, Delmas, Port-au-Prince, Carrefour, Petit-Goâve, Grand-Goâve, Jacmel, Cayes-Jacmel, Mirebalais, Cayes, et Saint-Marc, sont les communes ayant été directement touchées par les opérations de formation économique de la Fondation Katapausis, selon le rapport de l'évaluation du jeudi 23 août . En dépit des difficultés, les évaluateurs ont estimé que la Fondation Katapausis a fait un travail extraordinaire avec de maigres moyens et permis à ces jeunes de prendre une meilleure orientation dans la vie.

Selon le président de la fondation Josué Pierre-Paul, la période allant d'avril 2015 à avril 2018 constitue la période de test des opérations Katapausis. Cette période a été prévue dans le plan stratégique Katapausis, instrument de base des actions de la fondation. "Nous n'avons pas seulement enseigné, mais nous avons aussi appris des choses pratiques de la réalité haïtienne, lesquelles nous permettent aujourd'hui de prendre de meilleures dispositions en tant que pragmatiques. 

M Pierre-Paul a estimé que, encore que sa fondation ait touché un luxe de gens dans peu de temps, la quantité demeure le cadet des soucis de Katapausis. "Nous désirons offrir un modèle de développement pratique aux gens, au-delà des éternels bla-abla du pays. Et aujourd'hui, nous avons 100% des membres actifs qui ont un travail satisfaisant", a-t-il révélé. L'entrepreneur dit quand même souhaiter que de plus en plus de gens auront la réelle volonté de faire la différence. 

Les évaluateurs ont encouragé M Pierre-Paul à continuer ce travail qui prouve que le développement des jeunes est pragmatiquement possible en Haïti.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire